Comment choisir sa combinaison de plongée ?

Publié le : 03 décembre 20214 mins de lecture

Agissant comme une seconde peau au plongeur, la combinaison de plongée permet d’optimiser l’expérience. En effet, elle permet de protéger du froid des eaux et d’autres agressions extérieures. Et outre la qualité et le prix, quelques critères sont également à tenir en compte afin de bien choisir sa combinaison de plongée

Les trois différents de combinaison de plongée

Le premier type est la combinaison humide, la plus utilisée et répandue. Elle est composée de néoprène qui, avec la peau, piège l’eau afin de permettre au corps de réchauffer cette dernière. En réalité, avec la chaleur qu’il produit, le corps va réchauffer cette pellicule d’eau jusqu’à créer une protection ou une barrière thermique entre la peau et l’extérieur. Sa souplesse et son caractère modulable font de ce type une combinaison idéale pour la pratique du snokerling et de la plongée. La deuxième catégorie est la combinaison semi-étanche. Elle fonctionne comme la combinaison humide à la différence qu’il y a, peu de circulation d’eau dans la première. Les manchons d’étanchéité au niveau des poignets, des chevilles et du cou limitent les entrées d’eaux et par conséquent, les déperditions énergétiques. Une aide extérieure s’avère nécessaire pour réussir à fermer ce type de combinaison. Enfin, il y a la combinaison étanche, plus adaptée aux plongeurs confirmés. Les vêtements portés sous votre combinaison assureront la protection thermique.

Tenir en compte l’isolation thermique

Il est important de prendre en compte l’isolation thermique lors du choix de votre combinaison de plongée. Les combinaisons en néoprène sont de véritables alliés non seulement pour lutter contre le froid. Elles favorisent également le maintien de la température de votre corps. Ainsi, pour des températures d’eau comprises entre 10 et 18 °C, choisissez une combinaison de 7 mm de néoprène ou même plus. Cela va vous protéger pour vos sorties en eaux froides. Si vous comptez plonger dans des eaux tempérées de 16 à 24 °C, vous pouvez utiliser une combinaison avec un néoprène de 5,5 mm d’épaisseur. Enfin, privilégiez une combinaison avec une épaisseur de 3 mm de néoprène ou un shorty pour les eaux chaudes ayant une température supérieure à 24 °C. Bref, les températures d’eaux doivent être considérées lors de votre achat. Et plus votre combinaison est épaisse, plus elle vous offre une protection thermique importante.

Privilégiez une combinaison ajustée et adaptée à votre morphologie

Votre combinaison devrait être la plus ajustée possible. Effectivement, choisissez la en fonction de votre morphologie afin qu’elle agisse comme une seconde peau. Bien adaptée à votre morphologie, une combinaison néoprène vous offrira une meilleure utilisation et plus de confort. Essayez-la et vérifiez que vous êtes bien à l’aise et libre de vos mouvements. Faites des flexions et des mouvements avec vos bras et vos jambes. Surtout, si vous vous sentez opprimé au niveau de votre cou ou de votre cage thoracique, choisissez un autre modèle ou une autre taille. En outre, choisir une combinaison à votre taille va augmenter l’efficacité thermique. En effet, une trop grande taille va entraîner des entrées d’eaux importantes.

Plan du site